POELERIE

 

Deville

La chaleur de vivre

Nous sommes dans le monde du chauffage depuis 1846… L’époque a bien changé, mais nous avons mis à profit ces nombreuses années pour nous parfaire peu à peu dans notre passionnant métier. 

Depuis l’origine, nos équipes travaillent à Charleville-Mézières, dans les Ardennes pour développer et fabriquer nos produits avec l’ambition de marier tradition, innovation, simplicité et design dans un seul but : la satisfaction du client et le respect de l’environnement.

La rigueur de la fabrication assure solidité, fiabilité et durabilité. Nos appareils sont conçus et construits pour durer et vous apporter la chaleur de la vie…

 

L’exigence du développement

 

Nous bâtissons notre politique de développement produits autour des valeurs suivantes :

•  La technique : maîtrise de la combustion, gestion de l’empreinte écologique
•  La qualité: finition et solidité des produits
•  L’esthétique : une gamme alliant des produits traditionnels à une offre contemporaine fondée sur des lignes tendues, des matières et des couleurs en phase  avec l’esprit du temps.

La performance énergétique et la réduction des émissions polluantes

La passion anime nos équipes et les pousse à concevoir des technologies novatrices, à mettre au point des appareils performants et garantissant une combustion complète : plus de rendement, moins de cendres, moins de molécules et encore moins d’émissions de particules.

La contribution directe à la protection de l’environnement

Notre forêt se développe et nous offre des réserves énergétiques importantes en contribuant à la lutte contre le réchauffement climatique, à la différence des autres énergies fossiles. Elle recycle dans l’atmosphère le gaz carbonique par absorption et constitue ce que l’on appelle des « puits de carbone  ».

Grâce à un processus bioénergétique appelé photosynthèse, l’arbre exploite la lumière du soleil comme source d’énergie. Ensuite, en brûlant, il rejette du gaz carbonique CO2 mais uniquement la quantité absorbée lors de sa croissance. Ce gaz carbonique rejeté est alors absorbé par une jeune pousse. 

Cette transmission cyclique du carbone entre la biosphère et l’atmosphère s’appelle LE CYCLE DU CARBONE.

La combustion du bois est donc neutre en émissions de CO2 et pollue peu l’atmosphère. En outre si l’on ne le brûle pas, il pourrit en forêt et se décompose sous l’effet des micro-organismes en CO2 et en méthane, gaz à effet de serre plus puissant encore.